Skip to main content
Les élèves avec leurs bidons

Un puits pour notre Village pour Filles au Guatemala

Fin 2021, les travaux ont commencé pour forer un puits dans notre Village pour Filles au Guatemala. En raison du changement climatique, le pays souffre d'une importante pénurie d'eau pendant la saison sèche.

La majorité de nos Villages ne sont pas reliés au réseau public car situés en dehors des grandes agglomérations. Notre Village pour Filles au Guatemala est situé dans la capitale et peut donc utiliser le réseau d'eau public. Toutefois, en raison du changement climatique, le pays souffre d'une grave pénurie d'eau pendant la saison sèche. Parfois même pendant la saison des pluies.

3 tonnes d’eau sont livrées dans notre Village pour Filles chaque semaine pendant toute la saison sèche. En 2021, l’approvisionnement a dû commencer en janvier plutôt qu’en mars tant la pénurie et les difficultés de traitement sont importantes. Grâce à la générosité de nos donateurs, nous avons pu investir dans un puits afin de garantir l'accès à l'eau pour chaque élève.

Un puits est foré

1 personne sur 4 n'a pas accès à l'eau potable

Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'UNICEF montre qu'environ 1 personne sur 4 n'avait pas accès à l'eau potable en 2020. En outre, près de la moitié de la population mondiale ne disposait pas d'installations sanitaires sûres. De plus, 8 personnes sur 10 ne disposant pas d'installations d'eau de base vivent dans des zones rurales. Dans notre Village pour Filles, 30 % de nos élèves ont grandi dans des zones éloignées dépourvues de prises d'eau publiques ou de systèmes d'égouts.

L'eau est essentielle au développement de l'enfant

L'OMS et l'UNICEF préviennent que des milliards de personnes n'auront toujours pas accès à l'eau potable et à un assainissement sûr d'ici 2030 si les efforts ne sont pas intensifiés. Sécuriser l’accès à l’eau dans nos Villages est essentiel à l’épanouissement ainsi qu’à la réussite scolaire, professionnelle et sociale de chacune et chacun de nos élèves.

Un nouveau puits grâce aux donateurs

Une étude approfondie menée en janvier 2021 a révélé la présence d'eau souterraine sur le terrain du Village pour Filles. Le problème du manque d'eau pouvait donc être résolu en forant un puits.

C'est pourquoi, en mai 2021, nous avons lancé un appel à l'aide financière de nos donateurs belges. Ils ont répondu positivement. Les Pays-Bas et le Royaume-Uni ont également contribué financièrement à ce projet.

Les travaux ont commencé le 29 octobre 2021 et se termineront en janvier 2022.

Vous trouverez plus d’informations sur ce projet ici.

Water well